Visio Café Sapiens #10 – Les concessions autoroutières : un débat d’avenir

Les concessions autoroutières : débat bouclé ? En France, on aime nos autoroutes mais beaucoup moins les sociétés concessionnaires qui les exploitent, surtout quand elles sont privées. On a vite fait de se plaindre des péages, de déclarer que la privatisation de 2006 était une « erreur » ou encore qu’il ne faut surtout pas renouveler les concessions à leur expiration.

Visio Café #8 – La 5G au service du secteur de la santé

L’innovation en cours dans le secteur des télécoms va profondément modifier le secteur de la santé. Télémédecine, opérations à distance, médecine prédictive, facilitation des essais cliniques ou encore rationalisation des structures médicales, la 5G est porteuse d’immenses progrès qui, loin des caricatures, profiteront à toute notre société.

Visio Café Sapiens #9 – « L’écologie, un atout pour notre industrie ? »

Le confinement lié au Corona virus a révélé que la souveraineté de la France n’était pas garantie dans certains secteurs et a même révélé notre dépendance inquiétante avec des puissances étrangères. Ce petit-déjeuner sera l’occasion de faire un tour d’horizon de la souveraineté alimentaire et de la souveraineté environnementale de la France. La France a-t-elle les moyens de ses ambitions alimentaires et environnementales ?

Visio Café Sapiens #6 – Dette, monnaie et liberté : quelles limites à la création de dette à l’infini ?

La crise du Covid-19 marque le paroxysme du financement de l’économie par la dette. Largement utilisée depuis dix ans, la dette est désormais déversée massivement pour soutenir l’économie, grâce aux choix de la BCE. Sans nier la nécessaire injection de monnaie pour soutenir l’économie, on peut s’interroger sur ses modalités et ses conséquences. La dette est-elle la bonne manière de faire ? Qui paiera… si quelqu’un paie un jour ? Quant à l’Etat, il récupère de fait la planche à billets. Est-ce bien raisonnable de lui rendre ce pouvoir monétaire, qui avait été confié aux banques centrales ? Quelles en seront les conséquences pour nos libertés ? Y a-t-il d'autres solutions