Data et IA : les clés de la compétitivité – Visio Café Sapiens

La « Data » a été identifiée comme le nouvel or noir du XXIe siècle. Au-delà du discours ambiant, face à la toute-puissance des GAFA, comment poursuivre la révolution numérique avec méthode et inspiration pour que les données tiennent toutes leurs promesses ? Comment créer de la valeur grâce aux data en transformant sa stratégie marketing ? Comment concilier exploitation des data avec une éthique de la confiance ? Comment construire une politique de souveraineté des données ? Deux experts reconnus, auteurs d’essais parus en 2021, viendront nous apporter leurs éclairages : Mick LEVY, Directeur de l’Innovation chez Business & Decision, auteur de « Sortez vos données du frigo, une entreprise performante avec la data et l’IA » (Dunod) et Marco TINELLI, cofondateur du Groupe RedPill, auteur de « Marketing plateformisé, l’IA et la Data au service de la précision de masse » (Eyrolles). Ce petit-déjeuner se déroulera jeudi 24 mars, de 8h à 9 h, sur l’application Zoom et sera animé par Raphaël KRIVINE, expert en expérience client.

intervenants

Relever le défi de la compétition technologique mondiale – petit-déjeuner sur invitation

La crise du COVID a mis en lumière nombre de nos faiblesses économiques et industrielles. Parmi elles, notre incapacité à proposer rapidement une solution vaccinale figure en bonne position et illustre le décrochage de notre pays en matière de R&D. L’absence de culture du risque, le recul de la rationalité, la diminution de l’habitus scientifique et le ralentissement de l’effort d’investissement dans la R&D sont des facteurs expliquant notre incapacité à produire des innovations de rupture. Néanmoins, ce retard n’est pas irrémédiable. Il peut être jugulé si l’on change de politique en matière de R&D : optimisation des forces de recherche existantes, assouplissement des restrictions vis-à-vis des investissements étrangers, renforcement de la coopération scientifique ou encore développement d’une véritable mondialisation de la science ouverte sont des leviers à activer pour améliorer la position de la France en la matière. Nous présenterons nos différents constats et propositions pour « relever le défi de la compétition technologique mondiale » lors d’un petit déjeuner débat dédié, qui se tiendra le vendredi 18 mars à 8h30. A cette occasion, Olivier Babeau, auteur de notre étude, débattra avec Thierry Coulhon, Président du HCERES, des solutions à déployer dans le cadre du prochain quinquennat pour améliorer la position de la France en matière de R&D.

Prix de l’énergie devenus fous : avatar conjoncturel ou crise structurelle ? – Visio Café Sapiens

Pourquoi les prix de l'énergie sont-ils subitement devenus fous ? Russie, taxes, Europe ou mauvais choix historiques. Quelle stratégie adopter tant sur le plan national que géopolitique ? Philippe Charlez, expert en questions énergétiques à l'Institut Sapiens, et François Henimann, ancien cadre dirigeant d’EDF, tenteront de vous éclairer sur ce sujet complexe. Ce petit-déjeuner se déroulera le mardi 1er mars de 8h à 9h, sur l'application ZOOM.

intervenants

Relever le défi de la compétition technologique mondiale – petit-déjeuner sur invitation

Ce petit déjeuner sera l’occasion de présenter en exclusivité la dernière étude de l’Institut Sapiens, qui dresse un portrait de l’écosystème des health tech européennes, donne une feuille de route pour construire des géants opérationnels pouvant concurrencer les Big Tech étrangères, et propose des pistes d’évolutions pour faire évoluer la règlementation en vigueur pour y parvenir. Il se déroulera le mardi 8 février, à 8h30, à l'adresse indiquée sur l'invitation mail.

Le déficit infirmier, l’autre bombe sanitaire – Visio Café Sapiens

Peur sur l’hôpital. Alors que déferlent les vagues successives de l’épidémie de Covid-19, une autre crise sanitaire sévit, celle des départs de l’hôpital des personnels infirmiers. Les flux et reflux de l’épidémie et la tension sur l’activité des établissements hospitaliers mettent à nu et amplifient l’impact et les dégâts subis par les structures de soins, établissements hospitaliers comme cliniques privées, victimes de ce désamour infirmier.  Véritable bombe sanitaire, l’exode du personnel infirmier hospitalier, pierre angulaire du fonctionnement des services de soins, est un problème à la fois grave et prioritaire. Or cette urgence absolue ne saurait être résolue par les seules promesses de recrutements ou de revalorisations salariales que se contentent de proposer la plupart des candidats à l’élection présidentielle.