retour

L’Institut Sapiens lance son observatoire santé et innovation

Publié le 15 février, 2021
Rédigé par

Le secteur de la santé aura connu, non seulement une épidémie infectieuse inopinée, mais également de grandes mutations en 2020. Entre le développement massif de l’e-santé, la montée en maturité des Biotech et la multiplication des innovations de rupture, la santé a réalisé une mue inédite. C’est pour accompagner ce mouvement que l’Institut Sapiens a décidé de lancer son observatoire « santé et innovation ».

A l’instar de nos autres observatoires consacrés à « l’éthique et l’IA », au « développement durable » et aux « sciences et société », l’Observatoire Santé et Innovation (OSI) aura à cœur de peser et d’éclairer les débats en y faisant la promotion du progrès technique et de l’humanisme.

Composé de chercheurs, d’entrepreneurs, d’experts et de professionnels de la santé, les réflexions de notre observatoire seront articulées autour de quatre thématiques : la distribution territoriale et sociale de la santé ; les innovations médicales et médicamenteuses ; l’organisation politique et financière du système de santé ; les questions financières et éthiques liées aux innovations médicales.

À travers les outils de communication et d’expression de l’Institut Sapiens, l’OSI ambitionne de peser dans le débat public. Les analyses, décryptages et propositions innovantes formulées par nos experts viseront à optimiser le fonctionnement de notre système de santé dans l’intérêt des citoyens.

L’OSI publiera dans les prochains jours, une première note consacrée à la nécessaire révision du partage des rôles dans le financement et en conséquence de l’accès à des soins de qualité, réalisée par la directrice de l’observatoire, Josette Gueniau.

 

Composition de l’OSI :

Josette Gueniau (Directrice de l’OSI)

Consultante spécialisée en santé et protection sociale, fondatrice du cabinet JGSC, ancienne dirigeante de complémentaire santé, membre du Collège des Economistes de la santé, diplômée d’HEC, spécialiste de l’organisation et du financement de la santé. Engagée sur les sujets de réforme du financement des soins, du déploiement de l’usage des nouvelles technologies, notamment par la délégation de tâches.

Jean-Louis Davet

Président de DENOS, société spécialisée en parcours de soins internationaux, disease management et biotech en oncologie, précédemment Directeur général de groupes d’assurances et de services de santé, et auparavant consultant en stratégie (notamment dans les domaines des nouvelles technologies et de la santé), Centralien et Docteur en mathématiques, très engagé dans les questions de data, d’IA, d’éthique en santé.

 

Vincent Diebolt

Directeur de F-CRIN, une infrastructure en recherche clinique mise en place dans le cadre du « Programme d’investissements d’avenir/PIA » (F-CRIN a mis en place, avec l’Inserm, COVIREIVAC, plateforme nationale d’évaluation de candidats vaccins COVID). Il est également partie prenante, en tant qu’associé, du développement d’une Medtech.

Gilles Johanet

Ancien membre du cabinet du Premier ministre, deux fois directeur de la CNAM, président du CEPS puis procureur général près la Cour des comptes, cette énarque soutient la nécessité d’une réforme systémique du secteur de la santé.

Isabelle de Magny

Membre de la Chaire ESSEC Innovations thérapeutiques, conseil en santé chez ALCIMED, fondatrice de GenDH, qui étudie l’impact des innovations en santé sur le système de soins et la société. Auteur du roman « Emma, Naissance d’une biocitoyenne ». Passionnée de prospective, éthique et nouvelles technologies.

Franck Mouthon

Président de France Biotech, association indépendante qui fédère les entrepreneurs de l’innovation en santé (biotech, medtech, e-santé, etc.) et leurs partenaires experts, pour renforcer l’attractivité et la compétitivité de la France dans ces domaines.

Clarisse Pamiès

Normalienne, économiste-statisticienne. Combine depuis 15 ans les perspectives dans le public et le privé en France et à l’international sur la santé et le numérique. Désormais CEO d’une start-up deep tech dans prévention ciblée en santé mentale.

 

Philippe Presles

Médecin, psychothérapeute, et Directeur R&D Santé chez AXA France. Engagé sur les thématiques de la transparence des informations médicale, de la mesure de la performance par l’évaluation des patients (PROMs), de la réforme des études médicales en privilégiant l’usage des nouvelles technologies.

 

Isabelle Riom

Interne en médecine, présidente du SRP-IMG (Syndicat représentatif parisien des internes de médecine générale)

Erwann Tison (Directeur adjoint de l’OSI)

Economiste, directeur des études de l’Institut Sapiens

Guy Vallancien

Chirurgien, Professeur honoraire des universités, membre de l’Académie nationale de médecine et de l’Office Parlementaire d’Évaluation des Choix Scientifiques et Technologiques (OPECST).

Guillaume Vogt

Généticien, chargé de recherche à l’INSERM et Directeur du laboratoire de Neglected Human Genetics.

 

 

Membre du réseau Sapiens