Pour prendre le temps de comprendre le monde dans lequel nous vivons et d’anticiper celui qui vient, l’Institut Sapiens a développé en partenariat avec La Tribune un programme original réunissant chaque mois trois experts qui décryptent un des grands enjeux du futur. Le neuvième numéro de notre Talk Sapiens-La Tribune a abordé la question du rapport Humain-robot.

 

Santé, industrie, défense, marketing, automobile : les applications liées à la robotique sont légion et se développent à grande vitesse. Cette omniprésence, souvent associée à un anthropomorphisme délibéré, ne risque-t-elle pas de brouiller la frontière entre humains et robots ?

Cette question était au cœur du 9ème Talk Sapiens-La Tribune où nous avons eu le plaisir de recevoir :

Laurence Devillers : professeure à Sorbonne Université en informatique appliquée aux sciences humaines et sociales. Elle dirige la chaire de recherche en intelligence artificielle HUMAAINE en apprentissage machine, détection des émotions et interactions homme-machine, manipulation et éthique. Elle a publié en mars dernier « les robots émotionnels » aux éditions de l’observatoire.

Serge Tisseron : psychiatre psychanalyste, membre du conseil scientifique du CRPMS (Université de Paris) et également membre de l’académie des technologies. Il est à l’origine de la règle « 3-6-9-12 » qui donne des repères sur l’utilisation des écrans en fonction de l’âge de l’enfant. Il vient de publier « L’Emprise insidieuse des machines parlantes, plus jamais seul » aux éditions Les liens qui libèrent

Ysens de France : directrice de la prospective à l’Institut Sapiens, docteure en droit international public, spécialisée en robotique militaire terrestre. Elle est aussi directrice adjointe de l’observatoire éthique et IA de l’Institut Sapiens.

Les débats étaient animés par Philippe Mabille, directeur de la rédaction de la Tribune

 

Laisser un commentaire