« La France doit devenir un des grands acteurs de la révolution Blockchain […] en étant notamment à la pointe des ICOs« . Cette déclaration dans une tribune de Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances en mars dernier traduit une volonté claire de la part du gouvernement de favoriser la révolution Blockchain.

Les ICOs (Initial Coin Offerings) s’imposent comme un moyen innovant pour les entreprises de pouvoir lever des fonds. Basé sur le modèle du crowdfunding, ces jetons peuvent remplir la fonction de cryptomonnaie de paiement, de titre de capital ou encore de jeton d’usage d’un service échangeable. Le volume global des ICOs a été multiplié par 1000 en moins de 3 ans, pour atteindre 13 milliards €. En France, selon le baromètre des ICOs françaises #1 publié par Avolta Partners et France Digitale, le volume se situe entre 8,125 et 12,125 millions €. Un résultat encourageant mais pas encore à la hauteur des déclarations gouvernementales.

La France a le potentiel pour devenir une des principales places européennes en matière d’ICOs, du fait d’un écosystème dynamique et du capital disponible. Néanmoins, une législation encore floue sur le sujet et la persistance d’un système fiscal inadaptée risquent de nuire fatalement au développement de ce nouveau moyen de financement des entreprises. L’Institut Sapiens avait participé en janvier à la publication d’un rapport édité par France Digitale et la ChainTech, intitulé Réglementation des ICOs : un oxymore ? qui avait pour objectif d’adapter notre législation pour lever tous les points de blocage inhérents.

Pour aller plus loin, France Digitale publie aujourd’hui en partenariat avec l’Institut Sapiens un guide pour réussir son ICO qui propose des solutions aux problématiques réglementaires soulevées à chaque étape d’une ICO utilitaire. L’objectif de nos propositions est d’assurer une sécurité juridique aux entrepreneurs intéressés par ce nouveau mode de financement, et ainsi de permettre d’asseoir la place prévalente de la France en tant que pays hébergeur d’ICO utilitaires.

« Il ne faut pas rater la révolution Blochchain » avait affirmé Bruno Le Maire lors de la remise du rapport Landau. Une ambition partagée par l’Institut Sapiens depuis sa création avec la publication de notre rapport « Bitcoin, Totem et Tabou ». Le vœu du ministre doit maintenant se matérialiser dans les faits pour que cette révolution devienne concrète et propulse la France en tête des acteurs de la technologie décentralisée.

 

>> Télécharger la publication <<

 


France Digitale est une association loi 1901, fondée en 2012, dont la mission est de créer les conditions propices à l’émergence des champions numériques en France. Elle réunit plus de 700 membres startups et investisseurs (fonds de capital-risque et business angels). France Digitale est née de deux constats d’entrepreneurs et investisseurs: d’une part une incompréhension générale du potentiel économique et social apportée par les technologies numériques, d’autre part la difficulté de l’économie française à créer de champions économiques. Plus d’informations sur http://francedigitale.org.

Laisser un commentaire