Quand :
6 novembre 2018 @ 8 h 30 min – 9 h 30 min
2018-11-06T08:30:00+01:00
2018-11-06T09:30:00+01:00
Où :
Institut Sapiens
137 boulevard Raspail
Coût :
Gratuit
Contact :
Institut Sapiens
0981410151

Donner du sens au travail, ce n’est pas organiser des séminaires basés sur le bonheur….

Là où l’économie a besoin d’efficacité et où les individus voudraient être utiles, le management moderne ne cesse d’envoyer des injonctions contradictoires aux salariés qui minent leur motivation : « Innove, mais suis les process » ; « sois autonome, mais badge quand tu entres et sors » ; « sois heureux, mais comme on te dit de l’être » !

Julia de Funès et Nicolas Bouzou dénoncent les trois idéologies qui dominent le management contemporain : le contrôle, la peur et le bonheur, incompatibles avec la performance d’une entreprise moderne au cœur de la mutation économique du XXIe siècle, qui exige d’innover, de progresser et de simplifier.

Les salariés ont besoin de redonner du sens au travail, pas de babyfoot, de formation au leadership ou de séminaire de motivation ! Après avoir analysé les raisons et les conséquences des dérives du management moderne, les auteurs font plusieurs propositions concrètes pour changer les manières de travailler et libérer les talents des salariés !

Pour débattre de ce sujet central et primordial, nous aurons le plaisir de recevoir les auteurs de la Comédie (in)humaine, qui viendront nous présenter leur ouvrage :

Julia de Funès

Philosophe, diplômée en management RH, Julia de Funès a animé « Le bonheur selon Julia » sur France 5 et une chronique philo sur BFM. Elle est notamment l’auteur de Socrate au pays des process (Flammarion, 2017).

 

Nicolas Bouzou

Essayiste spécialisé dans l’économie, Nicolas Bouzou a fondé Asterès, une société d’analyse économique et de conseil. Il est notamment l’auteur du très remarqué Le travail est l’avenir de l’homme (Éditions de l’Observatoire, 2017).

 

 

Commander ici votre exemplaire de la comédie (in)humaine

 

Inscription au petit déjeuner #4 de l'Institut Sapiens

Laisser un commentaire